MIRACLE, C’EST LE PARADIS !

Merci d’être venus danser si nombreux – facilement 200 personnes – lors des deux uniques Paradis de l’été au Trocadéro.

Désormais, pour danser au Paradis, il faudra attendre une éternité – et comme vous le savez, l’éternité, c’est long, surtout vers la fin -, ou bien venir à Tokyo 🙂